To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Bienvenue sur notre site consacré aux Poilus Portiragnais...

Présentation
Le village en 1914 

Au début de la guerre,

Portiragnes était un petit village de 187 maisons pour 836 habitants (recensement de 1911). La vie du village s’organisait entre la place Duchartre (devant la mairie) et la rue du marché (le café d’en bas).  La Mairie occupe une place importante et originale dans le paysage urbain (Architecte biterrois Ph. Winckler) ainsi que l’église mentionnée au XII° siècle.

 

(Source les Archives Municipales)

A cette époque, les hivers sont très froids, la population manque de bras et la pénurie du ravitaillement constitue un souci (moins qu’en 40). La vie municipale s’organisent, de nombreux conseillers sont mobilisés (Iché Germain, Poursines Gérard, Landuze Joseph, Marme Georges, Romandenc Louis, Roussel Léon et Rouzaud Léopold).

A l’école  M. Viala,  l'insituteur titulaire est également mobilisé et  Monsieur Serane sera son remplaçant.

Les préfets demandent  la création d’hôpitaux, à Portiragnes la maison Pélégry (Paul Fortanier) accueillent 25 lits sous la direction de Clotilde de Crozals (femme du maire). 

La solidarité des mobilisés et des victimes sont très faibles (1,15 F aux épouses plus 0,50 F par enfant) !!!

La vie  pendant la guerre
Après la guerre

Portiragnes a payé  le prix fort pendant la guerre avec ses 32 morts plus 3 des suites de leurs graves bléssures.

Parfois plusieurs soldats sont tombés au front dans une même famille.

Dès le 17 novembre 1918, le conseil Municipal décide la création de plaques de marbre pour y inscrire les militaires décédés ou disparus pendant la guerre.

La commune a créé une commission dont le but était de réaliser un monument aux morts. Elle était composée de Messieurs A. Bigot, J.Clanet, A.Delmas, L.Ramondenq, L.Roussel et présidée par G. de Saint Victor le MaireLe coût sera de 8000 francs avec une souscription de la population et une  participation de 800 francs de l’état. Le MAM sera réalisé par l’entreprise Boularan de Béziers

Portiragnes Passion

remercie tous les Portiragnais qui nous ont permis de réaliser ce site

et en particulier Benoit Balayé pour son aide précieuse.